L'HISTOIRE DE LA CHAUSSURE

 

Ecrit par Pommepassion

Symbole de désir, de distinction sociale ou bien simples objets pratiques, les chaussures ont presque toujours fait parti de la vie des Hommes. Des rudimentaires semelles à lanières aux talons vertigineux, en passant par les compensées et les bottes, comment a donc évolué la chaussure de l’antiquité à nos jours ? Pomme Passion fait son enquête et vous livre tous les secrets sur son origine !

Les premières chaussures du monde, des mocassins en cuir et des sandales.

Retrouvée en Arménie, la première chaussure date de 4000 ans et était une simple pièce en cuir recouvrant l’avant-pied. Un ou deux siècles plus tard, un homme congelé depuis la Protohistoire, Ötzi, fut retrouvé portant à ses pieds des mocassins en cuir garnis de foin pour les isoler de la neige des Alpes. Ces sont les premières traces de l’existence et de l’usage de chaussures par les Hommes.

En Egypte, on portait plutôt des sandales, faites de cuir ou de palmes tressées et cousues en guise de semelle, maintenus par des lanières de feuilles de papyrus ou de palmier ou même en or pour les pharaons. Leurs semelles seront remplacées plus tard par des semelles en bois.

La chaussure, un critère de reconnaissance sociale et un témoin de la mode.

Durant le Moyen Age, au XIVème siècle, les poulaines font leur apparition : ces longues chaussures au bout pointu et légèrement relevé permettaient de connaître le statut social d’une personne à la longueur de la pointe de ses chaussures, rembourrée de mousse ou de chanvre afin de la rigidifier.

A la Renaissance, la mode était plutôt aux chaussures aux bouts plus larges et plus pratiques. Apparaissent ainsi les souliers à pied d‘ours ou bec de canard, des chaussures très ouvertes avec des bouts carrés pouvant atteindre 15 cm de largeur.

Parallèlement, on voit l’émergence de chaussures avec des plates-formes recouvertes de cuir ou de velours incrusté de pierres précieuses, allant jusqu’à 75 cm de hauteur. Aussi ridicules que dangereux, notamment pour la colonne vertébrale, les chopines furent interdites après un nombre alarmant de fausses-couches dues à d’innombrables chutes de vénitiennes portant ces « sabots de vache ». On peut considérer ceux-ci comme les ancêtres des plates-formes et compensées actuels.

La chaussure aujourd’hui, un vaste choix de formes, de matières et de styles.

Il existe maintenant de nombreux modèles de chaussures, pour des usages divers (escalade, danse, art) et pour des gens de toute origine sociale. Certains modèles ont même révolutionné l’histoire de la chaussure, à l’instar des bottes (et ses variantes dont les bottines) et des escarpins durant le XXème siècle : avec une connotation d’armes de séduction de femme fatale, ils ont pris une place prépondérante dans la vie des femmes, que ce soit pour des occasions spéciales, ou dans leur quotidien.


  • Paiement
    sécurisé
  • Livraison
    rapide
  • Retour sous
    15 jours
  • Service client
    01.41.51.17.84